Le mot de …

Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier

Nous voici donc réunis pour cette 11e édition du Salon de l’ Écologie. C’est avec un plaisir chaque fois renouvelé que je constate l’engouement toujours plus fort que suscite ce rendez-vous. Cette année encore l’association organisatrice du salon ainsi que ses partenaires se sont surpassés pour nous offrir une programmation riche autour du thème passionnant qu’est la reconstruction de la nature sauvage en Europe. Je les en remercie sincèrement.

Lire la suite

Ils participent avec l’ensemble de notre communauté scientifique au rayonnement de notre institution, reconnue par le classement international de Shanghai comme la première université mondiale dans le domaine de l’écologie.

Paradoxalement ces onze années de sensibilisation à l’écologie résonnent également comme un énième cri d’alerte. Destruction des ressources naturelles, extinction des espèces, réchauffement climatique, pollutions des sols, des océans et de l’air… Face à la catastrophe écologique annoncée, porter ce message de responsabilité et d’espoir représente une nouvelle forme de courage dont nos sociétés ont plus que jamais besoin.

Une mission dont les jeunes générations s’emparent à bras le corps comme le soulignent les trois temps forts de ce salon. Le congrès scientifique Ecolo’tech s’adressera aux professionnels afin d’échanger autour des innovations technologiques et méthodologiques en écologie. Le forum des métiers et des formations Ecolo’job, orientera les vocations toujours plus nombreuses de nos étudiants pour ce domaine. Enfin, parce que ce combat est avant tout celui de la vie, la fête sera au rendez-vous avec Festi’versité, le festival de la biodiversité qui proposera animations, spectacles, expositions et projections à destination du grand public.

Je vous souhaite à toute et tous une très belle semaine autour de l’écologie à Montpellier

 

 

Madline Rubin, Directrice de l’ASPAS (Association pour la protection des Animaux Sauvages)

Je remercie sincèrement le Salon de l’Écologie, les organisateurs et ses partenaires d’organiser ce salon incontournable et de permettre à l’ASPAS d’ouvrir cette 11ème édition placée sous le thème « Reconstruire la Nature Sauvage en Europe ? »

Lire la suite

Alors que la planète subit ce que les scientifiques nomment la 6ème extinction de masse et qu’un million d’espèces animales et végétales sont menacées à cause de l’activité humaine, que fait-on ? Bien peu. Moins de 1 % du territoire national bénéficie d’une protection « en faveur » de la nature et même dans ces espaces protégés, la chasse et l’exploitation forestière sont le plus souvent autorisées. Destructions des habitats, prélèvements inconsidérés, absence de grands prédateurs, dérangement et appauvrissent amputent des pans entiers de notre diversité biologique. L’ASPAS a pris les choses en main et a réagi en créant des Réserves de Vie Sauvage® (RVS), des territoires naturels laissés en libre évolution afin de préserver, dans la durée, des zones libres dans l’intérêt de la vie sauvage. Alors oui ! Laissons de la place au sauvage ! Favorisons le retour du sauvage comme solution face à la crise écologique actuelle. C’est avec plaisir que nous partagerons notre expérience et apporterons notre contribution à ces journées pour parler rewilding ou ré-ensauvagement…