Exposition étudiants

Exposition Photographique 2019

Ci-dessous, le fichier des 30 images exposées au Parc Zoologique de Lunaret avec la description de chaque photographe.

SHAPE – Benjamin Ignace – Coup de cœur 2019

L’Association du Salon de l’Ecologie organise une exposition photographique du 2 octobre au 2 décembre 2019 au Parc Zoologique de Lunaret à Montpellier dans le cadre de la 11 ème édition du Salon de l’Ecologie.

L’appel à candidature est ouvert uniquement aux lycéens, étudiants et jeunes diplômés (3 ans après obtention du diplôme) passionnés de photographie naturaliste. Cette année, 78 photographies ont été proposées.

Sandra Bérénice Michel, photographe Héraultaise spécialisée dans la photographie d’espaces naturels et fondatrice de « Atmosphère Sauvage », est responsable du comité de sélection pour cette exposition 2019.

L’exposition a pour but de promouvoir l’écologie et la biodiversité auprès du grand public, par le biais d’images de faune et de flore, dans le respect d’une éthique naturaliste de la prise de vue, respectueuse de la vie sauvage.

Les 30 images ayant le plus séduit le comité de sélection sont imprimées par le service pédagogique du Parc sur des bâches de 180x106cm pour être exposées en extérieur au centre du Parc Zoologique, lieu très fréquenté par les visiteurs, du 2 octobre au 2 décembre 2019.

Les candidats sélectionnés pour l’exposition se verront offrir leur tirage sur bâche de 180x106cm, à la fin de la période d’exposition. Ils auront l’opportunité d’échanger avec les photographes professionnels présent lors de l’inauguration de l’exposition qui aura lieu le 2 octobre 2019.

Ajouter à cela, 1 « coup de cœur » du comité de sélection pour l’édition 2019 a été désigné, il recevra :
– Un tirage d’art Gleam’art d’une photographie au choix sur la boutique d’une valeur de 59,90€ (1/3 du bénéfice revient à la LPO), offert par Sandra Bérénice Michel.
– Un stage d’initiation à l’affût allongé en d’étang sur une matinée, offert par Dominique Migliani

De plus, la photographie « coup de coeur » apparaîtra sur les éléments de communication ayant un lien avec l’exposition (affiche exposition, carton invitation pour inauguration, communiqué de presse…).

Présentation des membres du comité de sélection 2019 : 

Sandra Bérénice Michel : Jeune photographe nature. C’est en autodidacte qu’elle a abordé la photographie avec un regard naturaliste. L’envie de témoigner des rencontres avec notre fragile biodiversité, l’a mené à une approche plus artistique de l’instant capturé. Aujourd’hui, elle transmet cette passion en tant que formatrice et réalise des reportages pour la mise en valeur du patrimoine. Retrouvez son travail sur http://www.atmosphere-sauvage.fr

Sarah Morandi : « Je m’appelle Sarah, depuis ma jeunesse, je suis passionnée de nature. La randonnée est pour moi une activité indispensable pour venir à la rencontre de la faune et flore qui nous entoure. C’est dans notre département de l’Hérault, que j’ai eu la chance de découvrir les Cévennes à l’occasion de nombreuses ballades. Durant mes escapades dans l’Hérault et le Gard je capture l’instant présent, ces photos sont pour moi de précieux souvenirs que je partage avec le plaisir de donner l’envie d’apprécier notre nature. Consciente de l’impact de l’homme sur la biodiversité… je cherche à transmettre la beauté qui nous entoure via mes images, afin d’émouvoir et sensibiliser. » Vous pouvez la suivre sur son compte Instagram @sarahfrechie

Dominique Migliani : Il habite la belle ville de Montpellier dans l’Hérault, département où il pratique la photographie animalière depuis une vingtaine d’années. A travers son travail, il souhaite partager le regard qu’il porte sur une nature malheureusement de plus en plus fragilisée, ou chaque souffle de vie a sa raison d’être. Parcourir les sentiers, se cacher dans ses affûts et comprendre ce qui l’entoure est toute la philosophie du travail qu’il réalise au rythme des saisons et des belles lumières du sud. Il présente depuis dix ans, dans divers festivals photo nature de France, une vision toute personnelle de la faune sauvage de l’Hérault à deux pas de chez lui. Des centaines d’heures passées sur le terrain et la réalisation de milliers de photos sont nécessaires pour immortaliser des petites scènes de vie, des instants rares comme la rencontre avec l’oedicnème criard l’outarde canepetière, la grande famille des limicoles ou encore le discret crabier chevelu. Dominique Migliani, photographe membre de l’ASCPF, a une autre passion, celle de raconter les histoires vécues au contact de la faune sauvage et aime partager ses expériences de terrain et sensibiliser le public au respect des espèces lors de festivals et d’animations sur la pratique de la photo nature. Retrouvez son travail sur http://www.naturedusud.com

Théo Tzélépoglou : « Durant mes études, j’ai fais la connaissance d’amis qui ont éveillé une curiosité qu’il y avait en moi depuis longtemps : photographier la faune sauvage. Cela m’a poussé à faire l’acquisition d’un reflex et d’un téléobjectif. Depuis ce jour, je tente d’immortaliser des scènes qui me font vivre des instants magiques. Passionné de voyages naturalistes, je suis d’avantage à la recherche de rencontre qu’un chasseur d’image. La photo est une motivation afin de me lever avant l’aurore, marcher des kilomètres et attendre des heures. Ces moments hors du temps ainsi que mon émerveillement constituent le véritable message que je cherche à transmettre à travers mes clichés. » Vous pouvez le suivre sur Facebook @theotzelepoglouphotography et sur son site internet www.theo-tz.com