La démarche Écoresponsable du Salon

UN SALON ÉCORESPONSABLE

Le Salon de l’Écologie à Montpellier est un événement écoresponsable. Le respect de l’environnement et la diminution de l’empreinte écologique constituent des axes primordiaux dans la mise en place de ce projet, depuis sa planification jusqu’à sa réalisation.

  • Réduire les consommations en énergie, en eau et en papier
  • Maîtriser les déchets engendrés par l’organisation d’un tel événement (diminution, valorisation, recyclage, etc.)
  • Promouvoir l’utilisation des transports doux
  • Assurer une restauration labellisée, locale (inférieurs à 200 km) et de saison
  • Communiquer sur la démarche écoresponsable auprès des partenaires, des intervenants et du public
  • Sensibiliser au comportement écoresponsable
  • Suivre et évaluer l’impact environnemental de l’organisation du salon 

Afin de respecter ses engagements, l’Association du Salon de l’Écologie est accompagnée par le label Ecofest dans ses démarches depuis plusieurs années. De plus, une charte d’écoresponsabilité est établie et signée chaque année par l’équipe organisatrice.

Toutefois, certains impacts ne peuvent être évités comme les émissions de CO2 dues aux transports et la consommation de papier pour diverses impressions par exemple. C’est pourquoi l’association a choisi de compenser ses impacts (notion apparue dans la loi sur la Protection de la Nature de 1976). Ces mesurer compensatoires peuvent prendre plusieurs formes, par exemple : la plantation d’arbres, la restauration de milieux favorables à la biodiversité, la création de zones de protection, la création de puits de carbone, etc.

Depuis 2006, l’association ImpAct développe Ecofest, un outil, mais aussi un label, qui permet d’auditer le caractère durable de tout type d’événement. Il représente un réel gage de qualité de l’événement, et permet de bénéficier d’un véritable accompagnement à travers de nombreux échanges et diagnostics. Plusieurs audits sont réalisés afin de mesurer l’écoresponsabilité de l’événement. Ils se basent sur les actions menées par les organisateurs pour réduire leur empreinte écologique. 

Ecofest s’appuie sur sept critères pour délivrer son label : alimentation, communication, gestion des déchets, lieux, hébergement, transport et sensibilisation.

Tout projet utilisant des ressources impacte la Planète. Cependant ce coût environnemental peut être calculé et « réparé » ou atténué par des actions dites de compensation écologique. Impact et compensation peuvent être estimés directement en carbone émis (c’est le bilan carbone) ou indirectement en valeur économique. Notre objectif, faire du Salon de l’Écologie un événement à l’empreinte environnementale positive :

  • en compensant à 100% l’impact environnemental équivalent carbone,
  • en ajoutant des actions de compensation non quantifiables énergétiquement.
 
Le bilan carbone

Le bilan carbone c’est la comptabilisation de l’émission de gaz à effet de serre (le CO2, les autres gaz sont convertis en équivalent C02) d’une action ou d’un objet. C’est donc un outils de mesure qui permet d’évaluer son impact. 

Il se calcule en prenant en compte la totalité des dépenses énergétiques causées par le projet : alimentation, énergie, déchets, transports, communication.

 

La compensation écologique

La compensation écologique regroupe l’ensemble des mesures employées pour réparer ou atténuer une atteinte à l’environnement. Elle s’intègre dans une séquence applicable à tout projet : la séquence ERC (Éviter – Réduire – Compenser) : 1° On évite l’impact, 2° S’il est inévitable, on le réduit au maximum, 3° On compense les dégâts causés.

Ces « dégâts » peuvent être directes (destruction d’un milieu, d’un habitat pour une espèce) ou indirectes (utilisation de ressources). Dans le second cas, le bilan carbone est utilisé pour évaluer le montant de la compensation. Ce montant peut être estimé en « équivalent carbone » ou transposé en valeur économique.

  • Compenser à 100% le Salon de l’Écologie en équivalent carbone : pour cela, l’association s’investit dans des projets concrets de restauration environnementale et développe des partenariats sur des projets de replantation d’arbres. Une partie du budget du Salon et l’ensemble des dons perçus sont dédiés au financement de ces projets (à l’achat des arbres notamment).
  • Rendre l’impact environnemental du Salon positif : Sensibilisation du public avant, pendant et après le Salon de l’Écologie – 1° Sensibilisation dans les écoles et les collèges, 2° Sensibilisation du public de tous les âges : stands d’animation et points d’information pendant le Salon.
  • Stand d’information et animation

Afin de sensibiliser les partenaires, intervenants et visiteurs du Salon de l’Écologie, nos équipes tiennent des stands sur les différents temps forts du Salon. Les objectifs sont de présenter les actions menées par l’association du Salon de l’Écologie et de sensibiliser à l’écoresponsabilité de manière générale. 

Lors du week end Festi’Versité, des ateliers et un jeu de piste sont mis en place afin de sensibiliser petits et grands aux gestes écoresponsables et de découvrir la biodiversité qui nous entoure de manière ludique.

  • Restauration d’une parcelle avec l’association Parque Cerro Verde

L’association Parque Cerro Verde (à San Antero en Colombie) a pour but de restaurer une parcelle, initialement de forêt tropicale riche en biodiversité, qui sous l’action du pâturage et du défrichement intensifs résultants des pratiques culturales locales, est devenue une jachère défrichée à nu subissant les changements climatiques (sécheresses, tarissement des sources, apparition de parasites nouveaux, appauvrissement du nombre d’espèces végétales et animales, etc.). L’association du Salon de l’Écologie a financé la plantation de 100 arbres (Peltogyne purpurea) pour aider dans ce projet. La saison des plantations est prévue fin février à début avril 2021. (janvier 2021)

Pour en savoir plus sur le projet, cliquez ICI

  • Sensibilisation en école primaire

Des interventions de sensibilisation auprès de l’établissement scolaire montpelliérain Marc Bloch ont été réalisées par les membres de l’association du Salon de l’Écologie. Des animations en classe avec des CP et CE1 ont permis aux élèves de découvrir un peu plus la faune et la flore qui les entourent. Puis, une  sortie sur le terrain en forêt, à la source de l’Avy avec ces mêmes élèves a permis de leur faire découvrir la faune et la flore locale avec 3 ateliers à thématique : botanique, oiseaux et arthropode. Lors de ces ateliers, les enfants apprenaient à repérer certains insectes, oiseaux et plantes pour ensuite discuter de leurs caractéristiques principales et leur mode de vie. Ils ont pu, accompagnés de bénévoles, jouer les apprentis naturalistes. (octobre 2020)

  • Bouturage et plantation d’arbres avec le SYBLE

L’association a participé à une opération de bouturage et de plantation de 111 saules sur les Rives du Lez à Montpellier avec le SYndicat du Bassin de LEz (SYBLE). Cette opération s’est faite avec l’EREA (Etablissement Régional d’Enseignement Adapté) Jean-Jaques Rousseau, afin d’impliquer des lycéens de la filière horticole à ce projet et de les sensibiliser en parallèle quant à l’intérêt de cette action. (février 2020)

  • Action de nettoyage avec CAP Océans

Les membres de l’association du Salon de l’Écologie se sont joints à CAP Océans pour une opération de nettoyage des Rives du Lez à Montpellier. (octobre 2019)